Fenêtres et volets dans le bâti ancien

Les menuiseries des fenêtres et volets sont des éléments patrimoniaux importants qui contribuent fortement à l'identité visuelle de l'habitat local.

Fenêtres

Conserver les menuiseries anciennes et faire restaurer les menuiseries récupérables. Proscrire les menuiseries de type rénovation en PVC.
La fenêtre doit toujours être peinte. Les couleurs vives et le blanc sont exclus. Les vernis et lasures ton bois sont déconseillés.
Au XVIIe siècle, on rencontre de nombreux descriptifs précisant la couleur ocre rouge. Aux XVIIIe et XIXe siècles, les gris perle ou gris légèrement vert ou bleuté se rencontraient fréquemment dans les immeubles de ville; on pouvait rencontrer des couleurs foncées, surtout à la fin du XIXe siècle, ocre rouge foncé, brun rouge ou vert sombre.
Château de Saconay à Pomeys dans les monts du Lyonnais

Volets

Jusqu'au XVIIIe siècle, les volets étaient principalement intérieurs. Ce n'est qu'au XIXe siècle que les volets extérieurs en bois se sont généralisés.
Depuis le XVIIIe siècle, quatre types de volets pleins extérieurs coexistent dans le Rhône : volets à lames croisées, volets à faux cadre, volets à cadre et volets rustiques.
Sont proscrits en restauration et réhabilitation : 
- Les volets pleins à barre et écharpe appelés communément volets en « z ». Ces modèles, rapportés du sud ouest et d’Espagne, n’ont pas leur place dans le département du Rhône. 
- Les vernis et lasures : les volets étaient traditionnellement peints. L’usage progressif des lasures contribue à la banalisation et à l’uniformisation du bâti.
- Le blanc est déconseillé pour les menuiseries (fenêtre, portail, clôture...).
- Les volets roulants et le PVC. Le PVC est proscrit parce qu’il pose de gros problèmes au niveau des dessins des profils (épaisseur trop importante), de la pérennité du matériau qui s’avère peu résistant aux attaques de la pollution ainsi qu’au feu (émanations toxiques). De plus, le PVC, pour être garanti, n’existe qu’en trois couleurs claires (ivoire, blanc et gris clair) : or, traditionnellement, les bois des volets comme celui des menuiseries, étaient peints dans des couleurs variées et douces (gris, gris bleu, gris vert) ou des couleurs sombres (vert foncé, ocre rouge, rouge beaujolais). 

Ressources en ligne

- Les châssis de fenêtres du XVe au XVIIIe siècles par Arnaud Tiercelin, 01/2006