Compte rendu salon Primevère du 22 au 24/02/2018 à Eurexpo Lyon


Le stand
Stand de 4 mètres, très bien placé. Il avait été agencé par Pierre Forissier et Claude Perrouin : ce fut agréable de le trouver préparé en arrivant le vendredi matin. Les visiteurs ont regardé les photos de maisons, bien que de petites dimensions, sur le panneau délégations. Quelques photos plus grandes sur les murs auraient eu leur intérêt. Il faut dire que nous avions préparé un montage photos destiné à être passé en continu mais celui-ci a été refusé par la direction de Primevère.
16 personnes ont tenu les stands et 2 les ont préparés, ce qui fait un total de 18 personnes concernées. Pierrick Nicolas (mécénat de Groupama pour MPF Rhône-Alpes), présent le vendredi, a établi des contacts avec différentes associations sur le salon. 

L'aspect régional du salon
Les passages sur notre stand ont démontré tout l'intérêt d'être sur ce salon en tant que MPF Rhône-Alpes. Nous avons rencontré des personnes venant de tous les départements de la région. L'Auvergne était moins représentée mais la présence de la délégation de Saône-et-Loire serait souhaitable. Des personnes venant de la région parisienne, de Lorraine, de Bretagne sont passées (elles tenaient sans doute un stand).

Les contacts
82 fiches ont été remplies mais il y a eu beaucoup plus de passages que de fiches remplies : facilement le double. Pour les fiches, il faudrait demander aux personnes d'écrire en majuscules leur adresse mail car certaines sont illisibles.
Les réponses à « objet du contact » ont porté essentiellement sur le pisé (en tête), l'humidité et l'isolation. Les demandes pour des visites-conseils de maisons ont été nombreuses pour chaque délégation.
Des personnes sont restées très longtemps sur le stand, en particulier des architectes.

Point fort du salon 
La conférence de Bernard Leborne. Salle pleine avec de très bons échos à la sortie (particulièrement sur la clarté de l'exposé). Des personnes sont ensuite passées sur notre stand pour exposer leur cas. On peut demander l'enregistrement à Primevère.

Les livres exposés 
Les recueils par thèmes attirent les visiteurs car ils sont variés, répondent à leur attente et montrent les sujets que nous traitons. Une trentaine ont été vendus. Il en manquait à la fin du salon. 
Que le pisé soit traité avec bauge et torchis repoussent un peu les acheteurs : un recueil portant uniquement sur le pisé serait apprécié.
Le dépliant MPF a dû être photocopié.

Conclusions
La reprise des contacts avec les personnes qui ont laissé leurs coordonnées doit être rapide. Dans le Rhône, on a une liste « prospects » avec toutes les personnes qui nous contactent et nous leur envoyons durant environ 2 ans toutes les informations. Passé ce délai, s'ils n'ont pas donné signe de vie, nous les supprimons de la liste.
Le salon Primevère est l'occasion de rencontrer des jeunes : certains ont des projets d'achats de maisons.
Ces trois jours ont été une réussite et nous avions tout à fait notre place dans ce salon. Ce fut une excellente occasion de réaliser une action commune. Un communiqué est à faire dans le cahier des territoires pour le prochain journal, montrant notre implication régionale.
                                       
Compte rendu réalisé par Françoise Mathieu